mercredi 8 juillet 2009

Un peu d'histoire

.
Mary Wigham est née à Pontefract - bourgade de l'ouest du Yorkshire, dans le nord de l'Angleterre - qui ne se trouve qu'à quelques 8 km d'Ackworth.
Le nom de Pontefract viendrait du latin pontus fractus, signifiant pont brisé, mais une autre tradition voudrait qu'il vienne de pont et de Efroc, nom de la ville d'York en ancien anglais, ce qui signifierait pont de York. Quoi qu'il en soit, la ville est construite à proximité d'une ancienne voie romaine.

Dès 1070, le pays fut cédé à la puissante famille De Lacy par Guillaume le Conquérant, en récompense de sa participation aux conquêtes normandes. Ilbert de Lacy y fit construire une forteresse (elle s'appelait à l'époque Pomfret), qui devint au fil du temps, une des plus importantes garnisons du royaume.

C'est là que Richard II fut emprisonné et assassiné, en 1400, après son abdication forcée, et que Charles D'Orléans fut retenu pendant une partie de sa captivité - qui dura tout de même 25 ans - après la débâcle d'Azincourt (1415).

Pendant les Guerres des Roses, (je ne parle pas du film de Danny DeVito) qui voient pendant trente ans, de 1455 à 1485, s'affronter les maisons rivales des Lancaster et des York pour le pouvoir royal, Richard III en fait une importante place forte. (à droite, le château de Pontefract au début du XVIIè siècle)

Le château, forteresse tenue par les royalistes au cours de la guerre civile, a été détruit en 1649 par Olivier Cromwell, après avoir été assiégé à trois reprises par ses troupes. On dit que c'est la population de la ville, qui trouvait que la place attirait trop d'ennuis, qui demanda sa destruction, pour éviter un quatrième siège.


Pontefract est actuellement surtout connue pour ses petits bonbons au réglisse que l'on appelle Pontefract Cakes ou Pomfret Cakes.

2 commentaires:

  1. J'adore l'histoire quand elle est si bien racontée :-)

    RépondreSupprimer
  2. merci pour cette page d'histoire

    ktia

    RépondreSupprimer